Aller au contenu

On mange quoi ce soir ? Githeri : un ragoût de crevette onctueux avec du maïs…

githeri
Étiquettes:

Le Githeri est un plat issu de la cuisine kényane est riche en saveurs et en traditions.

À la base, la recette comprend des haricots blancs et du maïs, souvent agrémentée de légumes et d’épices locales.

Ici, on y ajoute des crevettes parce que c’est trop bon !

Pourquoi c’est un parfait plat du soir :

  • Ça se fait vite,
  • On peut avoir tous les ingrédients dans son placard (beaucoup de conserves, vous allez voir),
  • C’est réconfortant à souhait !

Origines et histoire du githeri

Le githeri est originaire des tribus Kikuyu du Kenya, qui constitue la principale ethnie du pays.

Ce plat traditionnel a été transmis de génération en génération et fait partie intégrante de la culture kényane. Il est notamment consommé lors des cérémonies et festivités locales.

Un plat nourrissant et économique

Ce mélange de haricots blancs et de maïs était à l’origine destiné aux travailleurs des champs, qui avaient besoin d’un repas consistant pour tenir toute la journée.

Le githeri est donc un plat très nutritif, riche en protéines et en glucides complexes.

De plus, il présente l’avantage d’être bon marché et facile à préparer, ce qui en fait une option idéale pour les familles nombreuses et les personnes disposant de peu de moyens.

Ingrédients et préparation du githeri

Les ingrédients de base du githeri sont les haricots blancs et le maïs, mais il existe de nombreuses variantes selon les goûts et les régions.

Lire aussi :   Tajine de crevettes à la chermoula

Voici une recette moins traditionnelle, mais tellement bonne :

  • 1 boîte de haricots noirs ou rouges,
  • 1 petite boîte de maïs,
  • 1 oignon rouge,
  • 3 gousses d’ail,
  • 300 g de tomates concassées (ou fraîches),
  • 300 g de crevettes fraîches,
  • 200 ml de lait de coco
  • 1 poivron rouge (optionnel),
  • 2 cuillères à soupe d’huile végétale,
  • 1 cuillère à café de curry en poudre,
  • 1 cuillère à café de paprika,
  • Sel et poivre.

Préparation des légumes et des céréales

Tout d’abord, il est nécessaire de faire tremper les haricots blancs pendant au moins 12 heures avant de les cuire. Ensuite, égouttez-les et faites-les cuire dans une grande casserole d’eau jusqu’à ce qu’ils soient tendres. Pendant ce temps, faites cuire le maïs dans une autre casserole.

Pour les légumes, épluchez l’oignon et coupez-le en petits morceaux. Lavez les tomates, le poivron et la courgette, puis coupez-les en dés.

La recette

  • Émincez l’oignon et l’ail, puis faites-les revenir dans votre poêle avec un fond d’huile,
  • Ajoutez les épices de votre choix, ici le cumin, le paprika et le curry, puis rissolez 5 min,
  • Ajouter les tomates fraîches et le poivron en dés (ou concassées en boîte), le concentré de tomate (optionnel), le sel et le poivre, puis laissez mijoter 10 minutes à feu moyen en remuant sans cesse,
  • Ajouter le lait de coco et laissez réduire 5 min sur feu moyen/fort,
  • Ajouter enfin vos crevettes, les haricots rouges et le maïs, puis laissez cuire à couvert sur feu moyen 10 minutes.

Variantes et accompagnements

Le githeri se déguste généralement tel quel, mais il peut aussi être servi avec du riz, des chapatis (galettes de blé) ou encore des bananes plantains frites.

Lire aussi :   Tacos de poisson en 15 minutes à la friteuse à air !

Pour varier les plaisirs, n’hésitez pas à expérimenter avec d’autres légumes et épices selon vos goûts et ce que vous avez sous la main.

Le githeri : un plat convivial et généreux

En somme, le githeri est un plat typique de la cuisine kényane qui saura ravir les amateurs de saveurs exotiques. Facile à préparer et économique, il est idéal pour les repas en famille ou entre amis. N’hésitez pas à essayer cette recette traditionnelle et à la personnaliser selon vos envies !

Notez cette recette
[Total: 3 Average: 4]

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Des idées de recettes dans votre boîte mail toutes les semaines ?

C’est la vie que vous pouvez choisir en souscrivant à notre infolettre ! Sinon, vous pouvez continuer de faire de pâtes au beurre, c’est bon aussi…

Recettes Saines

Aliments de saison

Contenu Original