Aller au contenu

Conseils pour choisir et conserver un jambonneau de qualité

jambonneau

Le jambonneau fait partie des pièces les plus savoureuses du porc. Cuit, frais ou braisé, ce morceau tendre et juteux se prête à divers types de cuisson. Il sert à cuisiner une grande variété de plats. Toutefois, pour réussir vos plats à base de cet ingrédient, vous devez choisir des morceaux d’excellente qualité et les conserver dans les meilleures conditions. Nous vous donnons des conseils pratiques pour choisir et conserver un jambonneau de qualité.

Le jambonneau, un classique de la cuisine française

Dans la gastronomie française, on parle de jambonneau pour désigner la partie de la jambe de porc qui se trouve entre l’épaule et le jarret. Il peut également s’agir du jarret d’un très jeune porc. Ce morceau osseux vous offre une viande à la texture assez gélatineuse et goûteuse. C’est l’une des raisons pour lesquelles on l’utilise dans de nombreuses recettes classiques de la cuisine française.

De la choucroute alsacienne à la soupe au chou, en passant par le petit salé aux lentilles, il est votre allié pour de bons repas en famille. Il sert à préparer de nombreux autres plats, tels que la maza, du jambonneau cuit à la vapeur et des plats en sauce. Cette charcuterie vous donne aussi la possibilité de préparer beaucoup d’autres recettes venues d’ici et d’ailleurs pour surprendre vos convives.

Si vous souhaitez cuisiner un jambonneau, vous pouvez opter pour différentes cuissons pour cette viande de qualité. Vous pouvez la faire bouillir, la rôtir, la braiser ou la griller. Pour les morceaux recouverts de couenne, vous n’aurez qu’à y pratiquer des incisions. Si vous souhaitez les cuire au four, nous vous recommandons de les badigeonner au préalable d’un mélange de moutarde et de miel. Il faudra ensuite les retourner tous les quarts d’heure et les arroser avec le mélange et le jus du plat.

C’est une excellente façon d’obtenir une jolie teinte caramel. Accompagnez-les ensuite de pommes de terre ou de courgettes cuites à la poêle. Pour servir votre plat, entourez le jambonneau de légumes et saupoudrez le tout avec de la coriandre, du sel et du poivre. Ajouter des assaisonnements et des herbes aromatiques permet en effet de relever le goût de vos plats de jambonneau.

Les critères de sélection de votre jambonneau

jambonneau de qualité

Il existe une grande variété de jambonneaux avec différentes gammes de prix. Choisir un morceau de très bonne qualité peut alors être un vrai défi. Selon de nombreux spécialistes, pour choisir un bon jambonneau, vous devez d’abord lire l’étiquette qui doit porter l’un des labels européens AOP, AOC, IGP, STG. Intéressez-vous ensuite à l’origine du porc, son alimentation, ainsi que son process d’élaboration.

Tous ces éléments importants sont inscrits sur le produit. Vous pouvez aussi chercher à lire la mention « pattes noires », ce qui signifie que l’animal abattu était de race méditerranéenne. De très grande qualité, les jambonneaux ibériques sont même reconnus comme les meilleurs du monde. Cela s’explique par le fait que l’élevage des porcs de cette race et la fabrication de cette célèbre charcuterie espagnole font l’objet d’un savoir-faire traditionnel et ancestral.

Nous vous conseillons également de choisir un jambonneau de forme allongée, ce qui prouve que le porc a été élevé en plein air sur des parcours enherbés et arborés. Les animaux élevés en plein air ont en effet une autonomie alimentaire et se nourrissent d’unités de production d’aliments bio. La couleur est un autre critère à prendre en compte lors du choix de votre jambonneau.

La viande doit être d’une belle couleur rouge qui lui donne une saveur typique. Tenir compte de la couleur de l’étiquette inscrite sur chaque produit vous permettra aussi de choisir un jambonneau de qualité. L’étiquette noire prouve qu’il s’agit d’un jambonneau Pata Negra et que le porc est de race 100 % ibérique élevé en liberté. L’étiquette rouge signifie que le porc est de race 75 % ibérique. Si vous voyez une étiquette verte, notez que le produit est élaboré avec un minimum de 50 % de race ibérique.

Comprendre les différentes préparations de cet aliment

Poché dans un bouillon, rôti au four ou braisé pour accompagner de petits légumes, le jambonneau peut être préparé de différentes manières. Il faut cependant une bonne préparation des ingrédients et une cuisson optimale pour garantir des mets plus tendres qui plairont à tout le monde. Vous pouvez même réaliser une expérience gastronomique agréable, en choisissant par exemple une viande d’exception comme le porc noir de Bigorre. Pour réaliser un jambonneau poché, il suffit de le cuire avec les autres ingrédients à feu doux pendant environ deux heures et le tour est joué ! Mettez donc la viande, les légumes, les épices et condiments, ainsi que les herbes aromatiques dans une cocotte remplie d’eau bouillante ! Après avoir vérifié si le jambonneau est cuit et bien moelleux, il ne reste plus qu’à l’égoutter, le saler et le poivrer selon vos goûts. Votre jambonneau poché est prêt à être dégusté avec l’accompagnement de votre choix. Pour savourer un morceau de viande tendre à l’intérieur, doré et croustillant à l’extérieur, la meilleure solution est de cuire votre jambonneau au four. Il est possible de le bouillir en cocotte durant une à deux heures avant de l’enfourner, mais aussi de le cuire directement au four.

Quelles conditions pour une conservation optimale de votre charcuterie ?

choisir et conserver un jambonneau

Connaître les méthodes de conservation les plus recommandées est crucial pour garder les aliments en parfait état. Ainsi, pour conserver votre jambonneau longtemps et pouvoir en profiter au moment voulu, vous devez le maintenir dans un endroit frais et sec. En effet, des changements de température peuvent altérer la texture et l’odeur de cette charcuterie. Maintenez-la à une température comprise entre 10 et 15 degrés et évitez de la placer près d’ustensiles de cuisine qui produisent de la chaleur.

Le jambonneau doit aussi être gardé loin des sources de lumière qui peuvent directement l’affecter. Exposer des tranches de la charcuterie dans un endroit où il y a la lumière directe peut également altérer sa saveur et sa couleur. Le contact des jambons et jambonneaux avec l’air change radicalement leur goût et leur couleur. Cela leur donne aussi un aspect plus sombre, plus terne et un goût pas du tout appétissant.

Pour éviter cela, la meilleure solution est de les recouvrir avec du lard après les avoir coupés. Cette technique permet de retarder l’oxydation de la surface de coupe. Si vous achetez du jambonneau ibérique Pata Negra, utilisez du lard blanc de la même charcuterie pour graisser la surface de coupe. Grâce à cela, vous obtiendrez un meilleur aspect du produit, ce qui vous évitera de faire face au transfert des saveurs et à des odeurs désagréables.

Veillez par ailleurs à ce qu’il ne soit pas en contact avec d’autres aliments, afin d’éviter toute contamination croisée. Pour le conserver pendant une longue période, n’hésitez pas à le découper en tranches et à envelopper ces dernières individuellement dans du papier sulfurisé. Si votre jambonneau n’est pas coupé, la meilleure manière de le conserver est d’y placer un linge propre en coton.

Astuces pour rehausser les saveurs de votre jambonneau

Pour préparer une recette délicieuse, ajouter de la saveur à chaque étape est une grande nécessité. Nous vous conseillons ainsi d’assaisonner votre jambonneau sans trop le saler afin de rehausser le goût de votre plat. Les herbes et épices donneront le meilleur goût possible à la saveur naturelle du porc. On utilise généralement la sauge et la moutarde moulue pour faire ressortir la saveur juteuse et savoureuse de cette viande.

Vous pouvez aussi mélanger de la moutarde de Dijon avec du miel, du poivre et du sel pour réaliser votre assaisonnement. Il faudra ensuite badigeonner généreusement votre charcuterie avec ce mélange, tout en étant sûr de bien couvrir toutes les parties de la viande. Une autre astuce consiste à badigeonner le jambonneau d’un mélange de sirop d’érable, de miel et d’épices. Pour le cuire au four à l’ancienne, piquez-le de clous de girofle ou recouvrez-le de tranches d’ananas et le tour est joué.

Notez cette recette
[Total: 0 Average: 0]

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Des idées de recettes dans votre boîte mail toutes les semaines ?

C’est la vie que vous pouvez choisir en souscrivant à notre infolettre ! Sinon, vous pouvez continuer de faire de pâtes au beurre, c’est bon aussi…

Recettes Saines

Aliments de saison

Contenu Original